Les profils cadres les plus recherchés en région Hauts-de-France

Actualités et conseils sur les carrières dans le nord
Filière et métiers
Publié le mercredi 03 mai 2017
Profil-cadre-carre_m

Les experts locaux du recrutement sont unanimes à l’issue de ce premier trimestre 2017 : le marché de l’emploi des cadres est actuellement très dynamique dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie. Si tous les secteurs et métiers sont globalement concernés, quelques profils sont particulièrement recherchés par les employeurs. Voici lesquels.

En informatique, des spécialistes du digital et du e-commerce

S’il est un secteur qui affiche un grand dynamisme dans le nord de la France, c’est bien l’informatique. Des ESN et start-ups locales recrutent régulièrement dans un marché traditionnellement en tension, mais pas seulement, assure Anne Bondu, directrice région Nord d’Hudson. « Les entreprises de la distribution, très présentes dans la région, sont en phase de mutation avec le développement du commerce digital et du cross canal. Face à ces enjeux et au besoin d’être de plus en plus en proximité avec les clients, les profils informatiques prennent de l’importance au sein des organisations. » C’est le cas notamment d’Adeo, qui exploite l’enseigne Leroy Merlin, de Décathlon ou encore de La Redoute, autant de groupes en phase de recrutement à des postes de directeur des services informatiques, directeur des opérations, directeurs de centres de compétences, de développeurs et de spécialistes du marketing et du e-commerce. « Les systèmes d’information et le digital prennent une place de plus en plus importante et stratégique dans les entreprises, observe encore Anne Bondu. La distribution n’est pas le seul secteur impacté dans la région, c’est le cas aussi de l’immobilier, du retail, du logement, des services et de l’industrie. »

Dans l’industrie, des ingénieurs maintenance, production et R&D

Autre secteur dynamique sur le marché de l’emploi dans les Hauts-de-France : l’industrie. « Les opportunités sont nombreuses, aussi bien en Picardie que dans le Nord et le Pas-de-Calais, pas forcément à proximité des grandes métropoles de la région, ce qui rend les recrutements difficiles », constate Nicolas Ghislain du groupe Fed. Le responsable régional du cabinet de recrutement détaille la diversité de l’industrie locale : « agroalimentaire (Bonduelle, Candia, Findus, Kraft, Bigard…), métallurgie, sidérurgie, ferroviaire du côté de Valenciennes (Bombardier, Alstom) ou encore automobile (PSA Sevelnord, Toyota Onnaing…). » Autant de grands groupes qui recrutent des ingénieurs dans la maintenance, la production, la recherche et développement, ainsi que des contrôleurs de gestion pour le pilotage de budget.

Des managers commerciaux à forte personnalité

Dirigeant du cabinet lillois Adequalis, Jean-François Taillez observe de belles opportunités pour les commerciaux et managers commerciaux de la région. « En raison de leur situation géographique et de leur tradition économique, les Hauts-de-France sont très axés sur le commerce et les profils de ce type sont activement recherchés. Ce sont surtout des personnalités que les recruteurs veulent pour ce type de poste : force de conviction, autonomie, organisation, ténacité, agilité, etc. » Dans le secteur des services en B to B notamment, le marché est dynamique. Pierre-Luc Rigal, directeur régional du groupe Hays, note : « La croissance constatée depuis le deuxième semestre 2016 pousse un grand nombre d’entreprises à recruter. Mécaniquement, les premières embauches concernent les commerciaux à des postes de prospection », avec des échanges entre les entreprises nordistes, ajoute-t-il, « et avec le marché international, notamment scandinave et allemand ».

Promoteurs immobiliers et maîtres d’œuvre pour accélérer la relance du foncier

Comme un peu partout en France, le secteur du BTP montre des signes positifs de reprise en ce début d’année 2017. C’est le constat fait par Sébastien Lenne, directeur de Page Personnel dans le Nord : « On n’est plus seulement sur du remplacement mais sur de l’investissement, avec des créations de poste. Le marché de la construction redémarre par la promotion immobilière et le développement du foncier. » Promoteur, développeur foncier, négociateur, ingénieurs études… Dans les bureaux d’études et les cabinets d’architecture, les opportunités sont réelles. « Logiquement, tous les métiers du bâtiment type chefs de travaux et conducteurs de travaux devraient bénéficier de cette relance dans les années à venir, se réjouit Pierre-Luc Rigal. Le secteur des travaux publics commence déjà à en profiter, notamment en Picardie avec d’importants travaux en voirie. »

Régis Delanoë © Cadremploi – Avril 2017

  • Twitter Cadremploi
  • Facebook Cadremploi
  • Linkedin Cadremploi